Tout sur le PEA-PME : plafond, fiscalité, fonctionnement

Le PEA-PME est le petit frère du PEA et lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Il permet d’investir sur des petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que des entreprises de tailles intermédiaires (ETI).

Alors que le PEA existe depuis 1992, le PEA-PME est apparu en 2014.

Comment ouvrir un PEA-PME ?

Comme le PEA, le PEA-PME s’ouvre auprès d’un établissement bancaire. L’ouverture se fait en quelques clics dans les banques en ligne (j’ai le mien chez BforBank et mon épouse chez Boursorama).

Contrairement au PEA qui nécessite un dépôt minimum de 15 €, il n’y a pas de minimum dans le PEA-PME.

Qu’est-ce que je peux acheter avec un PEA-PME ?

Le PEA-PME permet de loger des actions de PME ou d’ETI dont le siège social se trouve en France ou dans l’Union Européenne.

Plus précisément, pour être éligible au PEA-PME, une entreprise doit respecter les conditions suivantes :

  • Moins de 5 000 salariés
  • Chiffre d’affaires annuel inférieur à 1,5 milliard d’euros
  • Capitalisation boursière inférieure à un milliard d’euros

Sur Boursorama, on peut voir l’éligibilité d’une valeur au PEA-PME sur sa fiche.

Il est également possible d’acquérir des parts de fonds d’investissement qui investissent au moins 75% de leurs fonds dans des entreprises éligibles.

Enfin, il est possible de loger dans son PEA-PME des titres non-côtés en bourse.

Cette possibilité est utilisée par certaines plateformes de crowdfunding immobilier pour ajouter l’avantage fiscal du PEA-PME aux investissements proposés.

C’est d’ailleurs ce qui avait motivé mon ouverture d’un PEA-PME car la plateforme de crowdfunding Baltis Capital proposait ce montage (ce n’est pas le cas sur tous leurs projets).

Exemples d’entreprises ou de fonds

Le fait d’investir dans des « petites » entreprises peut faire peur.

Mais d’une part, les critères d’éligibilité sont tout de même assez élevés, on trouve de nombreuses entreprises matures, en croissance, leaders de leur marché qui sont éligibles.

D’autre part, l’investissement en small cap et middle cap a historiquement une performance plus élevée que les large cap. Cela s’explique aisément : les plus grosses entreprises ont souvent moins de perspectives de croissance que des entreprises plus petites.

Il est donc très intéressant, dans une optique de diversification, d’avoir des entreprises de ce type dans son portefeuille.

A lire aussi  Quelle fiscalité pour un compte titre personne morale ?

A titre d’exemple, voici quelques entreprises éligibles PEA-PME :

  • Groupe Beneteau : leader mondial de la conception de voiliers
  • Technip Energie : leader mondial de la conception et construction d’usines de gaz naturel liquéfié
  • Trigano : leader européen du Camping-Car
  • Moulinvest : leader dans la filière du bois

Quels sont les ETF PEA-PME ?

Il existait auparavant un ETF PEA-PME, géré par Lyxor (FR0011770775). Celui-ci a malheureusement été liquidé.

Il n’existe donc plus, à ma connaissance, d’ETF PEA-PME aujourd’hui.

Fonds éligibles PEA-PME

N’étant pas à l’aise pour choisir moi-même des valeurs, je passe par deux valeurs qui font le travail moi-même.

Le fond Indépendance AM (qui en propose en fait deux : Indépendance France Small et Indépendance Europe Small).

Il s’agit du fond géré par William Higgons qui est l’un des très rares gérants à réussir à battre le marché sur le long terme. Il se base sur une stratégie value consistant à investir dans des entreprises rentables, en croissance et qu’il considère sous-évaluée.

Sa performance annualisée depuis 1993 est impressionnante : 13,2% vs 7,2% pour son indice de référence !

J’investis également dans le Groupe IDI (Institut de Développement Industriel) qui, depuis 50 ans, investit dans le private equity (les entreprises non côtées en bourse).

Sa performance boursière est aussi très bonne, sachant qu’il distribue en plus un dividende de l’ordre de 4%.

Quel est le plafond du PEA-PME ?

Pour rappel, le plafond du PEA est de 150 000 € déposés.

Celui du PEA-PME est de 225 000 €.

Sachant que les versements du PEA et du PEA-PME sont cumulables.

Si vous avez déjà rempli votre PEA avec 150 000 € de dépôt, vous ne pouvez donc plus qu’investir 75 000 € dans votre PEA-PME.

Vous pouvez avoir deux PEA-PME si vous êtes mariés, pacsés ou si vous avez une imposition avec votre conjoint.

Il est donc, pour un couple, possible d’avoir deux PEA, deux PEA-PME, pour un total de versement de 450 000 €.

Est-ce que l’argent du PEA-PME est bloqué ?

Non, les règles sont les mêmes que le PEA classique :

  • Avant 5 ans, les retraits entraînent la fermeture du plan.
  • Après 5 ans, les retraits n’entraînent pas la fermeture du plan et il reste possible de faire de nouveaux versements.

La fiscalité du PEA-PME ?

Là aussi, les règles sont les mêmes que pour le PEA :

  • Avant 5 ans, les gains sont fiscalisés à la flat tax de 30% (17,2% de prélèvements sociaux + 12,8% d’impôt sur le revenu)
  • Après 5 ans, seuls les prélèvements sociaux sont dus sur les gains (17,2%).

Publié le

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *