Gestion active : combien de gérants battent le marché ?

Lorsque l’on parle d’investissement en bourse, une question se pose : gestion active ou gestion passive ?

La gestion passive, nous l’avons vu dans cet article sur les ETF, consiste à ne pas faire de choix et d’investir dans des supports qui vont s’évertuer à répliquer un indice (le CAC 40, le S&P 500, …). Dans cette optique, notre performance va correspondre à la moyenne, l’ETF va investir dans toutes les entreprises de l’indice, celles qui vont être les plus performantes, mais celles qui vont avoir les pires performances. Si le CAC 40 fait 6% sur l’année, vous allez faire 6% (moins les quelques dixièmes de pourcents de frais de l’ETF).

Faire appel à la gestion active, c’est considérer que l’on peut faire mieux que la moyenne, en pratiquant le stock picking et investir dans une sélection de valeurs.

  • Soit en le faisant soi-même
  • Soit en confiant cette tâche au gérant d’un fonds d’investissement

La tâche est rude pour les fonds d’investissement : même s’ils sont particulièrement informés, même s’ils recrutent les cerveaux les plus brillants, même s’ils utilisent des algorithmes informatiques dopés à l’intelligence artificielle… pour battre le marché, il faut faire mieux que la moyenne de l’intelligence collective de tous les intervenants.

Pire que ça, étant donné que les fonds d’investissements facturent leurs services de l’ordre de 2 à 3% par an sur les montants investis, leur performance doit être d’au moins celle du marché + leurs frais pour que l’investisseur s’y retrouve.

Chaque année, le S&P Dow Jones Indices (société spécialisée dans la gestion d’indices boursiers) publie le SPIVA (S&P Indices Versus Active) qui mesure la part des gérants qui battent le marché, et ceux qui perdent contre le marché.

Voici les résultats aux USA

DuréeGérants qui battent le marchéGérants qui perdent contre le marché
1 an48,92%51,08%
3 ans25,73%74,27%
5 ans13,49%86,51%
10 ans8,59%91,41%
15 ans6,60%93,40%

Sur un an, un petit peu moins de la moitié des gérants battent le marché. Ce qui est assez logique : cela correspond à la moyenne, moins les frais…

On pourrait alors se dire qu’on va investir dans les fonds de ceux qui battent le marché. Mais il est probable qu’ils aient simplement battu le marché… avec l’aide de la chance…

Le plus difficile, c’est de réitérer cette performance sur le long terme.

Si l’on regarde sur 5 ans, il ne sont plus que 13,49% à battre le marché.

Et plus que 6,6% sur 15 ans.

A lire aussi  Tout sur le PEA : plafond, fiscalité, fonctionnement

Donc si vous choisissez la gestion active :

  • Soit vous croyez en votre capacité à faire mieux que la plupart des gérants professionnels
  • Soit vous croyez en votre capacité à sélectionner le ou les gérants qui vont battre le marché sur le long terme.

Ou alors, préférez la gestion passive 🙂


Publié le

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *